5 conseils d’Asalfo pour entreprendre dans l’art et la culture

Le groupe Magic System n’est plus à présenter. Parti de rien et connaitre un succès planétaire ; n’est-ce pas la success story que nous rêvons tous de connaître ? Eh bien pour y arriver, découvrez dans cet article 5 conseils d’Asalfo, lead du groupe pour réussir, peu importe le domaine dans lequel vous évoluez.

Aimer, aimer, aimer

Travailler ne devrait pas normalement être difficile. Ce qui est difficile, c’est de se réveiller et de savoir qu’un jour de plus, vous allez faire quelque chose que vous n’aimez pas, voir détestez.
Faites le choix de votre passion et vous ne travaillerez pas un jour de votre vie.

Quand on aime, on ne sent plus cela comme un boulot, un fardeau
#asalfo

Développer son savoir-faire

Pour être reconnu dans votre domaine, peu importe duquel il s’agisse, vous devez développer votre savoir-faire. Cela passe par l’auto-formation et par beaucoup de recherches. Asalfo prend comme exemple le domaine de la culture. Selon lui, on apprend plus sur le terrain qu’en restant figé dans la théorie. Donc bien en plus de se former, il faut passer à l’action.

Agrandir son influence

Ce n’est pas parce que vous êtes dans la musique que vous ne pouvez pas entreprendre dans d’autres domaines. L’objectif est de n’avoir aucune limite. Magic System qui était au début un simple groupe de musiciens est aujourd’hui acteur du développement. En plus d’avoir créé le FEMUA qui est un festival de musique, ils développent aussi leur impact à travers des actions sociales. Enfin, magic System est aussi engagé pour la cause de l’environnement.

Garder espoir

On n’obtient rien sans peine. C’est à force d’effort que vous arriverez à concrétiser vos objectifs. Malgré les embuches, et tout ce qui pourrait représenter un frein pour vous, gardez la foi et persévérez. Tel est le maitre-mot.

Oser

La honte : combien de foi vous a-t-elle empeché de faire ce que vous voulez ? Pour pouvoir faire cet article, il m’a fallu avoir le courage d’approcher Asalfo. Le faisant, je prenais le risque de me faire rabrouer voir éjecter. Mais je l’ai fait parce que tout compte fait, je n’avais rien à perdre et finalement, j’ai tout gagné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.