Ces artistes africains ont intégré le MoMA avant 2020

La sortie de l’article sur Ouattara Watts a suscité de nombreuses réactions, notamment celles faisant cas de la présence d’autres artistes africains avant lui au MoMA. Le collectionneur Jean PIGOZZI y est pour quelque chose. On vous dit tout !

La collection PIGOZZI ou la clé du mystère résolu

Il s’appelle Jean PIGOZZI. Il est de nationalité italienne. Toutefois, il passe une grande partie de sa vie en France. Jean est l’héritier des sociétés SIMCA (marque automobile créée par Fiat de 1935 à 1963).

Jean PIGOZZI, Collectionneur, art africain
© Paul Zinken

En effet, Jean PIGOZZI est réputé pour sa vie de jet-setter, de philantrope et de collectionneur d’art. C’est ce dernier point qui nous intéresse.

Contribution de PIGOZZI à la  rétrospective du sculpteur Bodys Kingelez au MoMA

Bodys Kingelez au MoMA
©Bodys Kingelez

C’est d’ailleurs la première action à l’endroit d’un homme d’origine africaine au MoMA. Bodys Isek Kingelez est un artiste né en 1948 à Kimbembele Ihunga et mort le 14 mars 2015. Il est un sculpteur congolais.

Du 26 Mai 2018 au 1er janvier 2019, la rétrospective « City Dreams » a sonné comme un vibrant hommage rendu à l’homme. PIGOZZI a eu une grande influence sur la tenue de cette exposition.

Ainsi, en 2018 déjà un africain avait ses oeuvres au MoMA (à titre posthume).

Mais ce n’est pas tout, on y retrouve aussi certains contemporains à partir de 2019.

PIGOZZI fait don de 45 oeuvres d’art contemporain subsaharien au MoMA

Le 22 Juillet 2019, ce grand collectionneur d’art africain faisait dont de 45 oeuvres au MoMA. Cette donation met en avant des artistes d’origines géographiques variées.

On y retrouve entre autre des oeuvres de :

Frédéric Bruly Bouabré avec son alphabet bété

Source : Magnin A.

des tableaux de Moké et de Chéri Samba

un ensemble de photographies de Seydou Keïta, Ambroise Ngaimoko, Jean Depara

Des dessins d’Abu Bakarr Mansaray

artiste présent dans la collection jean  pigozzi

En 1989, Jean PIGOZZI visite l’exposition Magicien de la Terre au Centre Georges Pompidou.

Il finance aussi la création de la Contemporary African Art Collection (CAAC), devenue la plus grande collection d’art contemporain africain avec le commissaire d’exposition, André Magnin

Enfin, cet article n’enlève en rien le mérite de Ouattara Watts qui reste lui, le 1er africain à être entré de manière indépendante/individuelle au MoMA.

C’est le lieu d’appeler les médias à plus de vigilance et de souligner la difficulté d’accès aux sources en matière d’art contemporain africain par les africains. Merci à l’écrivain-poète ivoirien Henri N’Koumo et à Nicole Louis-Sidney pour leur contribution à la rédaction de cet article.

One Reply to “Ces artistes africains ont intégré le MoMA avant 2020”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.